Agri Sud-Ouest Innovation

Pôle de compétitivité agricole et agro-industriel du Sud-Ouest

English versionPourquoi adhérer ?
Recherche
Nous contacter

Ils nous ont rejoints...

logo

Axe "Optimiser les intrants de production"

Optimiser les intrants de production pour une agriculture plus propre et plus productive

illustration axe marché consommateurs
Les intrants de production considérés comme majeurs par le Pôle et ses adhérents sont :

- Les fertilisants et les phytosanitaires,
- L’eau,
- Les semences.
 
Au-delà de la sémantique, ces trois paramètres sont au cœur des enjeux de l’agriculture de demain : productive et écologique.

Produire plus avec moins

Les objectifs principaux du Pôle sont :

- d’optimiser l’utilisation des fertilisants et des phytosanitaires afin d’anticiper et d’amortir les effets économiques et stratégiques de la baisse des gisements de certains minéraux et des produits pétroliers. En parallèle, les problèmes environnementaux ou sanitaires causés par l’utilisation de certains produits seront combattus,
 
-  d’améliorer l’efficience de l’eau. L’eau sera toujours présente sur nos territoires mais très certainement pas au bon endroit, pas au bon moment et de qualité potentiellement dégradée. Préserver la ressource en eau, la stocker, l’utiliser selon les besoins effectifs des plantes et maintenir une qualité optimale sont autant de voies de progrès sur cet élément vital.

-  de créer de nouvelles variétés végétales productives sous contrainte. Le changement climatique produit et produira des effets climatiques extrêmes. Les variétés végétales de demain devront satisfaire au besoin de rendement qualitatif et quantitatif, comme aujourd’hui, mais aussi devront supporter les pressions de phénomènes climatiques plus drastiques : sécheresse, pluie abondante, tempête…


Une chaîne de valeurs présente dans son ensemble, des territoires mobilisés et des centres de recherche uniques en France  

illustration axe marché consommateurs recherche
La majorité des semenciers mondiaux sont présents grâce à leurs centres de recherche, voire leur siège, implantés sur le territoire. Un territoire du Sud-Ouest uni par un fleuve, la Garonne, qui dispose d’une agence de l’eau et d’agences de gestion territoriale de l’eau, de centres de recherche de renommée internationale sur les biotechnologies vertes et blanches, sur la chimie du végétal, des centres techniques agricoles, le centre national de recherche météorologique. L’ensemble de ces acteurs composent une force commune qui pourra répondre à l’ensemble de ces enjeux en développant par exemple de nouveaux phytosanitaires, à base de biomolécules, moins toxiques et moins rémanents ; en gérant de façon optimale l’utilisation de l’eau pour chaque plante, individuellement ; en créant de nouvelles variétés de plantes, capables de rentrer en symbiose avec le sol pour réagir aux aléas climatiques.